Return to site

Vie pro / vie perso : toujours plus d'échanges?...

 

 

 

 

 

 

Recrutement ? Comment ne pas changer de pratiques entre cv qui racontent le passé et avenir peu prédictible / expériences d’hier inscrites dans du connu et métiers de demain encore inconnus / envies de slashs et besoins de virages…

· Switch,CNV,DévPerso

Switch, développement personnel, Communication Non Violente… ma récolte de rencontres et de liens de ce début d’année est ciblée ! Entre goûts de toujours et urgence ressentie plus que jamais, je me réjouis de croiser au quotidien ces tisserands d’un nouveau monde. Tisserands mêlant lien à soi, lien aux autres, à la planète, au travail. Pierre Weil - fondateur de la Cité de la Paix au Brésil en 1986 et de l’université holistique internationale de Brasilia (UNIPAIX) qu’il dirigeait -, et rencontré il y a longtemps déjà, parlait d’écologie personnelle, sociale et planétaire.
Si ces mots et concepts ne sont donc pas nouveaux, de faire son « coming-out en développement personnel » et d’oser les utiliser en contexte professionnel l’est plus. Et si réjouissant !!

L’ère du switch, à imaginer et consommer à tout âge !

En cette ère où le besoin de sens et d’impacter sont chaque jour plus revendiqués par des générations montante comme par celles en place,
où les bullshit jobs ont été démasqués,
où burn-out (le trop en boulot comme en pression), bore-out (le pas assez et sentiment d’inutilité) et désormais brown-out (conflit entre éthique personnelle et tâches demandées) font des dégâts avérés,
l’heure est au Switch !

La startup Switch Collective en a d’ailleurs fait le premier de ses programmes : « Fais le bilan calmement », petit bijou et véritable ovni de 6 semaines, entre séances de groupes, exercices personnels, matière à penser comme à bouger.
Clara, Béa et leur équipe y officient, prêtresses d’un nouveau genre, entre développement personnel et cap professionnel. Toute en posture, sans imposture. Accompagnatrices bienveillantes, elles ajoutent à leur programme newsletters, ateliers, conférences destinées à la Switch Family.
Switch Collective, c’est aussi une « family » qui permet d’expérimenter de nouvelles activités (DIY, yoga, méditation, improvisation, etc.), de se reconnecter à nos essentiels (cf le SwitchCitoyen conçu pour réfléchir à ce que nous voulions réaliser pour que ce Noël 2016 soit plus citoyen), et de découvrir de nouveaux switcheurs, de nouvelles idées, de nouveux champs d’investigations.
Startup d’un nouveau style. #Inspiration #Respect #Incontournable quand on a des fourmis dans les jambes… #JustDoIt
https://medium.com/switch-collective/recruteurs-int%C3%A9ressez-vous-aux-switchers-69232a1669f0#.9pa9x3hum

https://www.switchcollective.com/?utm_source=recruteurs&utm_campaign=recruteurs&utm_medium=recruteurs#bienvenue-1
 

Le cap et le chemin… Mais le chemin first !

Dans la même veine d’un chemin du changement et de transformation personnelle, je viens de lire ce merveilleux texte. Perle délicate invitant à regarder les petites pierres du quotidien au lieu d’attendre LA révélation. Cap sur la méthode luciole impressionniste ! Ses 4 pistes… ou piliers :
1/ arrêter de chercher et de croire que seule « l’idée du siècle » peut permettre de démarrer
2/ jouer, surfer, faire ami avec le temps… et célébrer chaque victoire sans échelle
3/ commencer par se réconcilier avec soi, entrer en amitié avec soi…
4/ et profiter du chemin plutôt que de tout baser sur le résultat. Chemin du quotidien, semé de nombreuses pépites et jolies fleurs de bitumes comme d’ailleurs, sans nécessité du shoot ultime – le résultat - pour avoir le sentiment d’exister.
Une perle vous dis-je ! Signée par Sylvaine Pascual, de chez Ithaque Coaching. http://www.ithaquecoaching.com/articles/idee-reconversion-luciole-impressionniste-11516.html

Communication on Violente… quand ces mots de #paix, de #bienveillance, utilisés en entreprise aujourd’hui, commencent par soi-même

Vulnérabilité en milieu professionnel… Le consultant, médiateur, formateur certifié en Communication Non Violente Godfrey Spencer nous partage ces moments où, dans le cadre de son activité, la vulnérabilité trouve sa place. Devient force. Rime avec apprivoisement de ses émotions. Conçue par Marshall Rosenberg, décédé en février 2015, psychologue clinicien, docteur en psychologie, et collaborateur de Carl Rogers, la Communication Non Violente parle de faits, d’émotions, de besoins puis de demandes claires.

Ou… quand oser sa vulnérabilité sans s’effondrer donne un sentiment de force, et le droit de voyager à découvert, en se montrant tel qu’on se sent. Même si l’apprentissage peut prendre du temps… !

http://www.radiocnv.fr/ A partir de la minute 4, accueillir la vulnérabilité

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly